LA BANDE DES QUATRE - Librairie Le Repère - Littérature jeunesse
15777
post-template-default,single,single-post,postid-15777,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.1.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

LA BANDE DES QUATRE

LA BANDE DES QUATRE

La bande des quatre, par Alain M. Bergeron, François Gravel, Martine Latulippe, Johanne Mercier.
Éditions FouLire

CE QU’EN PENSE NOÉMIE
J’ai choisi le livre de La bande des quatre au Salon du livre. La personne qui me l’a présenté me disait que c’était uniquement des échanges de courriel. Je trouvais ça bizarre et je ne croyais pas qu’il y aurait une histoire et j’avais un peu peur que ce soit trop jeune pour moi. Finalement, je n’ai pas été déçue! Je l’ai lu en deux jours. C’était trop bon! Même si des fois j’étais un peu mêlée entre les personnages de Ringo, Spatule, Coccinelle et Pinotte, c’est facile à lire, les échanges sont drôles et rythmés. Je crois que mon personnage favori est Coccinelle, elle se met toujours les pieds dans les plats et ça me faisait rire. Je ne suis jamais allée dans un camp de vacances, mais j’avais pratiquement envie de m’inscrire l’été prochain. Mais, je suis trop occupée pour ça. Je vais plutôt lire les tomes suivants.

CE QU’EN DIT JÉRÔME LE LIBRAIRE 
C’est un style unique, les auteurs ont véritablement écrit cette série à quatre, de façon virtuelle. C’est réussi! Les quatre jeunes sont attachants et les échanges de courriels sont assez courts, ce qui dynamise l’histoire. Je ne peux passer sous silence ma peur ultime… me tromper de destinataire lors d’un envoi de courriel. Ce qui arrive quelques fois et créé de drôles de malaises.

RÉSUMÉ
Les quatre aides-moniteurs d’un camp d’été se sentent bien seuls depuis que l’été est terminé. L’ennui s’installe et le désir de se retrouver est dans le cœur de chacun. Et là, commence une suite de courriels ininterrompue où on apprendra les liens qui unissent ces personnages, leurs passions, leurs angoisses et leur solidarité.

Aucun commentaire

Merci de laisser votre commentaire