LE DERNIER DES RAISINS - Librairie Le Repère - Littérature jeunesse
15784
post-template-default,single,single-post,postid-15784,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.1.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

LE DERNIER DES RAISINS

LE DERNIER DES RAISINS

Le dernier des raisins, par Raymond Plante.
Éditions du Boréal

CE QU’EN PENSE FÉLIX
Mes parents me parlent toujours du livre Le dernier des raisins, ma mère appelle même mon père : « son raisin ». C’est très gênant! On devait lire un roman de notre choix dans mon cours de français. C’est différent des bandes dessinées et des livres fantastiques que je lis d’habitude. Je dois l’avouer, j’ai aimé ça et j’ai ri. François, le personnage principal est plutôt timide et maladroit. C’est une espèce d’antihéros qui raconte une année au secondaire avec beaucoup d’autodérision. Juste le premier paragraphe, c’est drôle. C’est simple, court et assez réaliste. Il y a une histoire d’amour, mais ce n’est pas « rose ». J’aime bien l’idée que ce soit François qui raconte l’histoire, parce que, disons-le, il est vraiment raisin!

CE QU’EN DIT MAMAN
Évidemment, j’approuve totalement le choix de mon fils. C’est le premier livre pour les adolescents que je lisais il y a… trop longtemps. Pour une fois, on s’adressait à nous, comme nous. Aucune de moral ou condescendance. Je l’ai relu avec plaisir et franchement, même trente plus tard, il n’a pas pris une ride. Il est toujours actuel. À l’époque, je m’étais surtout attardée au côté plutôt pathétique de François Gougeon, mais je n’avais jamais remarqué à quel point il est sensible et rusé. Un personnage très attachant. Et que dire de son grand-père! Pour rire un bon coup des aventures et surtout, des mésaventures de François, l’idéal est de lire L’intégrale des raisins; il regroupe les quatre romans de cette collection.

RÉSUMÉ
Il y a des amours dans les polyvalentes. L’histoire d’amour de François Gougeon a commencé le jour où, sur la moto de Luc Robert, il a avalé une mouche. Depuis, il a le cœur dans un ascenseur.

Aucun commentaire

Merci de laisser votre commentaire